AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Conrad Dlack // Quand tu auras désappris à espérer, je t’apprendrai à vouloir.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Conrad

avatar

(messages) : 13
(here since) : 09/01/2016
Localisation : Dans son pieu.
(celebrity + credits) : Taylor Lautner - Dlack

if you really want more
relations:
rp?:

MessageSujet: Conrad Dlack // Quand tu auras désappris à espérer, je t’apprendrai à vouloir.   Sam 9 Jan - 19:40

Conrad Dlack
Taylor Lautner | @Follow

nom complet + Conrad Dlack. âge, date de naissance + 24 ans - 27/10/1991. origines, nationalité + Mexicain née en Amérique. situation amoureuse + Célibataire endurcie. métier + Barman et musicien chanteur à ses heures perdus.. situation familiale + Compliqué... animaux de compagnie? + Gadjo un gros berger allemand de 3 ans. groupe souhaité + Hard workers avatar choisi + Taylor Lautner ♥️.

just a little more

pourquoi avoir choisi Cape Hollow? Ce n'est pas réellement un choix. Ma mère a acheté, à ses 24 ans une splendide maison dans le quartier de Riverside Row. Une énorme bâtisse blanche aux volets bleus qui ne servait plus que de maison de vacances depuis déjà de nombreuses années. Casa de las mariposas. Voilà son petit nom haut en couleur... Mais depuis la mort de ma mère, mon père a chopé le syndrome exterminateur... Il souhaite vendre tout ce qui lui rappel un tant soit peu notre mère. Donc, forcément... je ne pouvais me résoudre à le laisser vendre la grande bâtisse ancienne. Ma mère y est encore beaucoup trop empreinte, justement. Je suis donc à présent résident permanent de la maison et j'applique un soin tout particulier à virer la moindre agence immobilière qui passe le portail.
êtes-vous plus du genre à participer aux fêtes de quartier ou vous préférez rester chez vous? Ahahaha ! Je serrais sans doute un des premiers à m'y pointer et certainement un des derniers également à m'y soustraire. Je suis mexicain ! Faire la fête, c'est presque une question de survie. Je suis comme ça et je pense pas me soigner demain.
côté amour, comment ça se passe? Oula... Alors, là je suis clairement inscrit aux abonnés absents... Je suis connu comme le loup blanc pour ça... C'est pourtant pas les opportunités qui me manque. Mais je sais pas... l'amour ça doit pas être mon truc, clairement. Je préfère largement me goinfrer de rencontre. Je n'ai pas le temps de trouver leurs défauts, pas le temps de déchanter. C'est égoïste, mais je me contente de prendre le meilleur et d'en rester là. Point. Qui sait... je ne suis peut-être pas encore tombé sur la bonne ?
des enfants, en avez-vous? si non, en voulez-vous un jour? Pas d'Niño chez moi, évidemment et heureusement ! Si j'ai une vie un peu légère, ça ne fait pas de moi quelqu'un de stupide et d'égoïste. Un gosse mérite une situation stable et une famille unis. Et je ne remplis clairement aucun des deux critères aujourd'hui. Alors... peut-être que j'en aurais, un jour, ouais. Mais je crois avoir beaucoup de chemin à parcourir avant de penser à ça.
Alors je profite de ceux que je croise et me contente très bien de ça pour le moment.



written in these walls are the stories that I can't explain


- Hé ! Rad' !

Je levât le nez du capot de la voiture qui me résistait depuis bientôt plus de 30 min.

- Hm..? Ouais ?

Mes yeux noirs se posèrent sur un des gars qui bossait ici à temps pleins, il avait dans les bras un gros cabot qui le regardait mauvais.

- T'veut pas un chien ?
- Non.

Fin de la discussion, je replongeât le nez dans le moteur, lui tournant ostensiblement le dos.

- Aller Rad', Nick va le piquer... Il vient d'un grand élevage. Il était supposé servir dans l'armé et terminer en Irack. Il a été réformé, mais Nick parviens pas à le gérer. Tu le connait, c'est un gros branleur. Il n'arrive pas à garder une meuf... alors un chien...

Je l'entend rire nerveusement.

- J'ai dit non.

Mon ton est sans appel.
Mais ce bougre insiste. Il a certainement vus mon attitude changer. Il essait de me ferrer.

- Aller, il va mourir Rad'... J'peut pas le prendre moi. J'en est déjà 3 et deux gosses à nourrir en plus de ma femme.

J'ai relevé les yeux sur le chien... Et c'est ainsi que notre histoire venait de commencer. J'ai immédiatement vus en Gadjo mon double. Il y avait quelque chose dans ses yeux... Quelque chose qui me ressemblait terriblement...    Aucune volonté Rad'... Bravo.

Tout comme Gajdo, je crois qu'on a placé sur mes épaules beaucoup trop d'attente.... Après m'être renseigné, j'ai appris qu'il avait été qualifié de trop gentils... Rien que je ne puisse quantifier réellement. Car entre lui et moi, ça a été très très long. Il avait déjà plus de 16 mois quant je l'ais pris avec moi et il avait été très clairement entraîné comme un véritable athlète. Il était très agressif. Mais pas suffisamment pour me faire reculer. Lui et moi, nous étions, sur beaucoup de point, très identique.
Alors curieux, j'ai voulus aller voir ce qu'était de véritable chien de l'armé. Que pouvait-il réellement reprocher à Gadjo ? J'étais certain qu'il ne pouvait pas être plus agressif qu'il ne l'était déjà.

Arrivés là-bas... j'ai compris immédiatement. Ils ne voulaient pas des chiens agressifs, non... Ils voulaient des chiens à la limite de la folie. Stupide au point de foncer tête baissé sans même réfléchir. Tuer, mordre était leurs seule raison de vivre. Véritablement.
C'est chiens aussi mon rappelé beaucoup de chose....



- C'est mort, t'écoute ?!  
- Rad'...
- Je ne te laisserais pas faire ! Envois moi ta troupe de galeux je les renverrais. Et essais tiens, viens !

Grognais-je, mauvais, les point verrouillés. Je voyais bien qu'il ne comptais pas en démordre et qu'il essayait de m'intimider. Mais ça, ça marchait quant j'étais gosse. Il a voulus faire de moi un homme dur, beh c'est réussit et aujourd'hui, ce n'est pas lui qui aura le derniers mot.

- Tu n'a pas le choix, cette maison m'appartient.
- Ferme là, elle est à maman ! J'te laisserais pas la vendre.

Mon frère, derrière lui, posât une main sur son épaule, essayant de détendre l'atmosphère.

- Papa, laisse nous la maison. Je crois que Rad' en a besoin..
- Ta gueule Morgan !! Crachais-je.
- Elle nous rappel maman... C'est tout ce qui nous reste... Papa, réfléchis...

Mais notre père ne changeras jamais d'avis. Morgan pourras repasser, c'est cousue d'avance. Et ça n'a rien de réellement étonnant. Nous ne somme pas née dans une famille banale. Notre père, ce gros con de première catégorie n'est rien d'autre qu'une des plus grosse tête de la mafia Mexicaine. Ce gros porc qui ne ressemble à rien a engrossé notre mère après l'avoir marié sans même obtenir son consentement. Félidia, la magnifique perle Mexicaine... J'ai toujours été troublement amoureux de ma mère, elle était si belle, si douce, si compréhensive... Mais un cancer nous l'a arraché il y a tout juste 6 mois... Nous laissant, mon frère et moi entre les griffes de ce taré.

Mais la donne a changé maintenant, nous somme grand et débrouillard. Mon père a toujours tenus à ce que nous soyons irréprochable. Depuis tout petit, il nous a mis sur les meilleurs tapis de dojo. Dans les meilleurs écoles. Dans les meilleures villes. Absolument tout, nous frôlions l'élite. Mais... On ne change pas le sang... Mon sang Mexicain m'a empêché de profiter de tout ça. Je l'est pris, bien sur, j'y étais contrains. Mais je n'en est jamais abusé. J'ai toujours gardé à l'esprit que l'empire de mon père était construit sur la corruption, la violence et la débauche. Combien de fois ne l'ais-je pas retrouvé entouré de putains ? Combien ?! Combien de fois j'ai entendus ma mère pleurer, le soir, essayant de recouvrir sa voie désespérée par les hurlement d'une tv pas suffisamment forte pour faire reculer l'enfant inquiet que j'étais.

Elle était tout ce que je voulais. Et elle n'est plus.
Il ne me reste plus que mon frère et cette maison.

Alors j'ai tout abandonné... Mes hautes études de médecines, mon poste d'enseignant d'art martiaux, mon appart à L.A, ma bagnole, ma vie.
Je suis venus ici avec ma moto, quelques affaire sommaire et j'ai élu domicile dans la maison de ma mère. Je me suis rapidement trouvé un petit taff' dans l'équipe de la Méduse qui m'occupe l'esprit et m’empêche de tourner dingue.

Mon but...? Garder la maison de ma mère, même si pour ça, je doit me battre contre un des hommes les plus puissant que je connaisse. Il m'a appris à me battre, à manier des armes. Il voulait faire de moi le parfait mafieux... Mais je crois que je suis comme Gadjo vous voyez. Pas suffisamment fou pour virer dans ce bord. Car moi, c'est l'amour qui me mène par le boue du nez, rien d'autre.



(Dlack):
 

Code:
<res>Taylor Lautner</res> - [font=Georgia][i]Conrad[/i][/font]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naomee

avatar

(messages) : 97
(here since) : 28/12/2015
(celebrity + credits) : Valerie Poxleitner @Jayssica (moi)

if you really want more
relations:
rp?: J'en veux

MessageSujet: Re: Conrad Dlack // Quand tu auras désappris à espérer, je t’apprendrai à vouloir.   Sam 9 Jan - 19:42

TOI ICI = MOI SUPER MÉGA HEUREUSE ! Bienvenuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuue pinky pinky pinky pinky pinky pinky pinky pinky pinky pinky pinky pinky pinky pinky pinky pinky pinky pinky pinky pinky pinky pinky pinky pinky pinky
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Conrad

avatar

(messages) : 13
(here since) : 09/01/2016
Localisation : Dans son pieu.
(celebrity + credits) : Taylor Lautner - Dlack

if you really want more
relations:
rp?:

MessageSujet: Re: Conrad Dlack // Quand tu auras désappris à espérer, je t’apprendrai à vouloir.   Sam 9 Jan - 19:52

Hoho ! Merciiiiiiii ma belle !! pinky pinky pinky pinky pinky pinky lick lick lick lick lick lick lick

Moi qui voulais terminer ma fiche avant que tu ne remarque ma venus... What a Face
Tu m'a vus venir de loin ! family

Une Naomee magnifique que tu nous a fait là
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marshall

avatar

(messages) : 12
(here since) : 08/01/2016
(celebrity + credits) : Tyler Blackburn ( bazzart )

if you really want more
relations:
rp?:

MessageSujet: Re: Conrad Dlack // Quand tu auras désappris à espérer, je t’apprendrai à vouloir.   Sam 9 Jan - 21:47

Oh punaise RAD´ :0 Du coup tu es venue jsuis trop contente !!!!:3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Achille

avatar

(messages) : 21
(here since) : 06/01/2016
(celebrity + credits) : Jamie Dornan | endless love

MessageSujet: Re: Conrad Dlack // Quand tu auras désappris à espérer, je t’apprendrai à vouloir.   Sam 9 Jan - 21:50

Bienvenue !!! unicorn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiden

avatar

(messages) : 136
(here since) : 27/12/2015
Localisation : Cape Hollow, malheureusement.
(celebrity + credits) : Ji Chang Wook, my Cutie Wookie © Cookie MonsteR

MessageSujet: Re: Conrad Dlack // Quand tu auras désappris à espérer, je t’apprendrai à vouloir.   Sam 9 Jan - 22:22

Coucou et bienvenue à Cape Hollow unicorn
(et vive les bergers allemands de 3 ans :P)

family
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maya
- we are the new Americana
avatar

(messages) : 296
(here since) : 02/09/2015
(celebrity + credits) : candice accola , (Greer)

if you really want more
relations:
rp?: will - nikita - skylar - ?

MessageSujet: Re: Conrad Dlack // Quand tu auras désappris à espérer, je t’apprendrai à vouloir.   Sam 9 Jan - 22:28

ce choix de fou wow
bienvenue parmi nous, au besoin nous sommes là I love you

_________________
oh darling, don't you ever grow up. don't you ever grow up, it could stay this simple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tobuildahome.forumactif.pro
Conrad

avatar

(messages) : 13
(here since) : 09/01/2016
Localisation : Dans son pieu.
(celebrity + credits) : Taylor Lautner - Dlack

if you really want more
relations:
rp?:

MessageSujet: Re: Conrad Dlack // Quand tu auras désappris à espérer, je t’apprendrai à vouloir.   Sam 9 Jan - 23:00

Marshall pinky pinky  Et oui, surpriiise ! Smile J'ai largement préféré celui-ci à l'autre que tu m'a montré, mais j'ai pas voulus vendre la mèche What a Face

Merci Achille, Aiden et Maya ( je te retourne le compliment  wow  ) ! Very Happy pinky pinky

Et ouii, vive les BA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hyppolite
- we are the new Americana
avatar

(messages) : 109
(here since) : 10/12/2015
(celebrity + credits) : Tatiana Maslany | Belikovs

if you really want more
relations:
rp?:

MessageSujet: Re: Conrad Dlack // Quand tu auras désappris à espérer, je t’apprendrai à vouloir.   Dim 10 Jan - 14:11

J'en profite pour te souhaiter la bienvenue, avec un choix d'avatar de folie pinky je valide petit loup angle bon jeu parmi nous cutiee ( je viendrais occuper ta fiche de lien green )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Conrad

avatar

(messages) : 13
(here since) : 09/01/2016
Localisation : Dans son pieu.
(celebrity + credits) : Taylor Lautner - Dlack

if you really want more
relations:
rp?:

MessageSujet: Re: Conrad Dlack // Quand tu auras désappris à espérer, je t’apprendrai à vouloir.   Dim 10 Jan - 14:27

Merciiiii Hyppolite ! raah  wow  pinky pinky

( Et avec plaisir ! lick  )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Conrad Dlack // Quand tu auras désappris à espérer, je t’apprendrai à vouloir.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Conrad Dlack // Quand tu auras désappris à espérer, je t’apprendrai à vouloir.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [RESOLU]quand c'est qu'on recontre la cha-cha
» Tu sais que GC devient trop important pour toi quand ...
» Mm-Tequila, panda terre 199 hésitant quand à son stuff
» Tu sais pas quoi faire quand tu seras grand?
» Quand on s'evade en Azeroth...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
where you lead :: we wanna have fun :: it's over-